Point d’étape du projet REBELLE

Les inventaires réalisés dans le cadre du projet REBELLE-Collex (fonds Pierre-Jakez Hélias, fonds Armand Keravel – André Le Mercier (Emgleo Breiz) et le fonds Francis Éven) ont été publiés sur CRBC Dataset, un entrepôt de données tabulaires du Centre de recherche bretonne et celtique (CRBC), permettant ainsi des recherches croisées entre ces trois instruments de recherche et vingt-cinq autres instruments de recherche de fonds d’archives conservés au CRBC.

Contribution à PRELIB, la base des acteurs de la littérature en breton

L’alignement des auteurs des 9523 documents du fonds Pierre-Jakez Hélias avec la base de connaissance collaborative Wikidata est en cours. Réalisé à l’aide de l’outil de nettoyage OpenRefine, l’alignement permet d’identifier les auteurs et de préparer le versement dans PRELIB, la base des acteurs de la littérature en langue bretonne, des échanges épistolaires.

Afin d’éviter de créer des doublons lors du versement dans PRELIB, le projet REBELLE-Collex a contribué au développement de datasette-reconcile, une librairie Open Source en Python. La librairie permet de rajouter des services de réconciliation sur les tables de PRELIB versées sur CRBC Dataset. OpenRefine sera alors en mesure de proposer des alignements entre PRELIB et les instruments de recherche1. Les auteurs des échanges épistolaires qui n’ont pas d’équivalent dans PRELIB seront créés par lot. Ils viendront enrichir les graphes ego-centrés qui résument les connexions possibles entre les individus saisis dans la base, sur le modèle du graphe de l’écrivain Pierre-Jakez Hélias.

Détail du graphe égo-centré de l’écrivain Pierre-Jakez Hélias sur PRELIB, la base de données des acteurs de la littérature en breton. Les échanges épistolaires sont signalés par des traits noirs.

Les réseaux inter-personnels des individus

Une nouvelle fonctionnalité a été rajoutée à PRELIB en avril 2021 pour cumuler les graphes égo-centrés de plusieurs individus.

Détail des graphes ego-centrés de Pierre-Jakez Hélias, André Le Mercier et de Armand Keravel sur PRELIB (https://mshb.huma-num.fr/prelib/reseaux/757_646_1146)

Dépôt des documents numérisés sur Nakala

Afin de compléter la publication des documents numérisés sur la bibliothèque numérique du CRBC, les fichiers haute définition issus de la numérisation seront déposés sur Nakala, la plateforme de données de la TGIR Huma-Num.

Grâce à ce dépôt, les documents se verront attribuer un DOI (Digital Object Identifier), ce qui améliorera leur accessibilité sur le Web dans la durée. Une qualité appréciable pour les citations dans des publications scientifiques.

niiif-niiif, Un script en Python, déposé sur le GitLab de Huma-Num, est en cours de développement afin de palier l’absence d’API IIIF Presentation de Nakala.

IIIF (International Image Interoperability Framework) est un protocole informatique permettant à des visionneuses de bibliothèque numérique d’afficher des documents. Nakala propose déjà un serveur compatible IIIF Image, qui permet d’adapter à la visionneuse la taille en pixels et la zone d’affichage d’une image JPEG ou TIFF haute définition mais ne propose pas encore l’API IIIF Presentation, qui permet de définir toutes les images constituant un même document.

A terme, chaque document sera affiché à la fois sur la bibliothèque numérique du CRBC (qui fonctionne avec Omeka Classic) et sur PRELIB où l’intégration d’une visionneuse compatible IIIF est à l’étude. Il sera donc possible de prendre directement connaissance sur la base des acteurs de la littérature en langue bretonne des échanges épistolaires signalés dans les graphes ego-centrés.



Citer ce billet
Jean-Baptiste Pressac (2021, 17 juin). Point d’étape du projet REBELLE. Rebelle-Collex. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tch2

  1. Pour en savoir plus sur OpenRefine et la réconciliation de données, voir la documentation de OpenRefine []

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.